Plusieurs études examinent la relation éventuelle entre l’exposition à la caféine et les effets cardiovasculaires tels que l’élévation de la pression sanguine, les arythmies cardiaques ou les maladies coronariennes. Malgré de nombreux essais pour démontrer un lien entre la caféine/café et divers types de maladies cardiovasculaires, la recherche récente a conclu que l’ingestion de quantités modérées (400 mg de caféine par jour) de café et d’autres boissons contenant de la caféine n’est associée à aucune augmentation de risques cardiovasculaires.

Les données existantes ne montrent pas que les apports actuels de caféine (jusqu’à 4 à 6 tasses de café par jour) sont une cause de maladie cardiovasculaire. Les organismes comme l’American Heart Association, la Société européenne de l’hypertension (ESH), la Société Européenne de Cardiologie, et l’American Society of Hypertension ne mentionnent pas la caféine comme un facteur pertinent contribuant à l’hypertension directives sur le sujet. Lorsqu’elle est consommée en modération, la caféine n’a aucun effet indésirable sur le système cardiovasculaire. En 2015, l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments a confirmé que des apports en caféine allant jusqu’à 400 mg par jour, toutes sources confondues, ne posent aucune préoccupation sur le plan de la santé cardiovasculaire lorsque consommés par des adultes en bonne santé issus de la population générale.

Problèmes cardiaques

Les boissons énergisantes contiennent généralement la même quantité de caféine que celle présente dans une tasse de café filtre maison. La teneur en caféine des boissons énergisantes doit être indiquée sur l’étiquetage, afin que les consommateurs puissent effectuer leur choix en toute connaissance de cause. En cas de doute concernant la consommation d’ingrédients contenus dans les boissons énergisantes, ou si un consommateur a une prédisposition à un problème cardiaque connu, un médecin doit être consulté.

Attaques cardiaques

Les facteurs de risques importants pour une attaque cardiaque sont les maladies cardiovasculaires antérieures, une pression sanguine élevée, un manque d’activité physique et un mode de vie néfaste. Un apport modéré de caféine n’a pas d’impact négatif sur le cœur humain. Les ingrédients contenus dans les boissons énergisantes sont étiquetés sur le produit. Il s’agit d’ingrédients alimentaires approuvés par des organismes comme l’EFSA et propres à la consommation. Les boissons énergisantes contiennent la même quantité de caféine que celle présente dans une tasse de café filtre maison.