#1

Caffeine is the most common ingredient found in different energy drinks and it is a safe ingredient.

La caféine est l’ingrédient le plus répandu dans les boissons énergisantes ; il est sans danger.

En fait, la caféine est consommée quotidiennement dans une grande variété d’aliments et de boissons, en toute sécurité. Elle est consommée par des milliards de personnes à travers le monde depuis des centaines d’années.

#2

Fact 02

La teneur en caféine des boissons énergisantes est comparable à celle d’une tasse de café, et parfois moindre.

Une boisson énergisante de 250 ml contient typiquement 80 mg de caféine, alors que certains cafés vendus en restaurant ou dans les cafés peuvent contenir jusqu’à 300 mg ou plus.

#3

Energy drinks are in fact a niche product, representing only 1 % of the overall non-alcoholic beverages market.

Les boissons énergisantes constituent une catégorie de boissons relativement nouvelle et de niche.

À l’origine populaires en Asie, les boissons énergisantes sont commercialisées en Thaïlande depuis les années 1970. Les boissons énergisantes ont été introduites sur le marché européen à la fin des années 1980, date à partir de laquelle leurs succès n’a cessé de croître dans le monde entier. Malgré leur croissance récente, les boissons énergisantes sont un produit de niche, représentant seulement 1 % du marché global des boissons non alcoolisées.

#4

WCloud FR

La majorité de la caféine consommée provient de boissons autres que les boissons énergisantes.

Dans son avis scientifique publié en 2015 au sujet de l’innocuité de la caféine, l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) a conclu que la contribution des boissons énergisantes à la consommation quotidienne totale de caféine est est négligeable chez les enfants et faible chez les adolescents. La plus forte consommation de caféine provient d’autres sources, et ce, pour les personnes de tout âge, notamment du café, du thé et d’autres boissons rafraîchissantes non alcoolisées. Cela démontre clairement que les autres produits populaires consommés plus régulièrement, comme le café, le thé, le chocolat et le cola, sont les principales sources de l’apport quotidien de caféine en Europe.

#5

Fact 05

Les boissons énergisantes sont très règlementées.

Au sein de l’Union Européenne, les boissons énergisantes, leurs ingrédients, et leur étiquetage sont très règlementés. Par exemple, au niveau de l’UE, la Directive européenne sur l’étiquetage des denrées alimentaires 2000/13/EC du 13 décembre 2014, et le Règlement sur l’information alimentaire des consommateurs (EU) 1169/2011 régissent l’étiquetage des boissons contenant de la caféine. Ces dispositions permettent d’apporter des avertissements et de l’information aux consommateurs dans tous les pays de l’UE, en fonction du taux de caféine, ce qui permet aux consommateurs de faire des choix éclairés.

#6

Energy drinks ingredients also occur naturally.

Les ingrédients des les boissons énergisantes sont également présents à l’état naturel dans d’autres produits alimentaires.

Plusieurs des ingrédients couramment utilisés dans les boissons énergisantes peuvent être trouvés à l’état naturel dans d’autres denrées alimentaires. Par exemple, la taurine est naturellement présente dans les fruits de mer ou la volaille, tandis que la caféine est un constituant naturel des grains de café, des feuilles de thé, des grains de cacao, des noix de kola, de la guarana et du yerba maté.

#7

Fact 07

La taurine n’est pas un stimulant, mais elle joue un rôle important dans plusieurs fonctions physiologiques.

La taurine n’a aucun effet stimulant. Il s’agit d’un acide aminé contenant du soufre qui n’est pas classé parmi les protéines, mais qui joue un rôle essentiel dans plusieurs fonctions physiologiques notamment le développement rétinien et neurologique, l’osmorégulation, la modulation des niveaux de calcium cellulaire et la fonction immunitaire. C’est l’un des principaux ingrédients des boissons énergisantes. La taurine est un acide aminé qui se trouve largement dans le tissu animal et qui est également présent dans les aliments habituellement consommés dans un régime alimentaire classique, ainsi que dans la plupart des

laits pour bébés, y compris lait de croissance et nourriture pour bébé conditionnés.

. C’est également un constituant naturel du corps humain. Environ 0,1 % du poids total du corps humain provient de la taurine. La taurine utilisée dans les boissons énergisantes est produite synthétiquement et est propre à la consommation.

En 2009, en ligne avec plusieurs organismes de santé dans le monde, l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) – qui évalue les risques alimentaires dans l’Union européenne – a en effet conclu que l’exposition à la taurine aux niveaux actuellement utilisés dans les boissons énergisantes est sans danger. Ceci a été confirmé par l’avis scientifique concernant l’innocuité de la caféine, publié par l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) en 2015.

#8

Fact 08

La consommation de caféine ne conduit pas à une dépendance.

Il y a un consensus quant au fait que la caféine, qui est également un ingrédient naturel dans les produits alimentaires comme le café, le thé ou le chocolat, n’est pas addictive. Les boissons énergisantes contiennent environ la même quantité de caféine qu’une tasse de café.

#9

Fact 09

Le code de conduite de l’EDE

Les entreprises membres de l’EDE ont développé un « Code de Conduite pour le Marketing et l’Etiquetage des boissons énergisantes » qui contient une série d’engagements volontaires qui vont au-delà des simples contraintes légales sur les boissons énergisantes. En substance, les membres de l’EDE s’engage à un marketing et à une consommation responsables de leurs produits.

#10

fact10-fr

L‘étiquetage des boissons énergisantes est un élément clé pour l’information concernant la caféine

Plus que pour toute autre boisson caféinée, l’étiquetage des boissons énergisantes informe les consommateurs sur trois aspects importants : 1- le fait que la boisson contient actuellement de la caféine, 2- la teneur totale en caféine présente dans le contenant, et 3- une mention précisant que le produit doit être consommé avec modération (comme tout autre aliment et boisson) et qu’il n’est pas recommandé pour les enfants, les femmes enceintes ou allaitantes.